Extension en bois d’une maison à Meudon (92)

Sur trois niveaux, la petite maison occupe la quasi totalité d’une parcelle triangulaire de 43m², anciennement occupée par un garage en rez-de-chaussée. Les volumes, contemporains, s’appuient sur les héberges et les contraintes réglementaires pour se déployer au maximum. La SHON totale atteinte est d’environ 90m². Le séjour est à l’étage. La chambre du haut bénéficie d’une grande terrasse. Le garage a été conservé. L’isolation a été poussée pour atteindre le niveau BBC.

Les matériaux naturels reviennent. Leur énergie grise est forcément plus faible que celle des matériaux industriels. S’ils sont souvent plus chers à l’achat, leur grand avantage provient de la diversité de leurs lieux de production qui induit une large souplesse d’utilisation et de réparation. N’importe quel menuisier peut fabriquer ou réparer une fenêtre en bois. Produire une fenêtre en PVC ou en aluminium demande au contraire une industrie lourde, énergivore et polluante. Il en va de même pour le béton industriel ou le chauffage électrique et au gaz. Maîtrisera-t-on la pérennité de ces filières et pourra-t-on solliciter leurs moyens pour de simples réparations ? Il est plus réaliste aujourd’hui de regarder de près les matériaux traditionnels.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :